LB_Madagascar_2014

L’Eglise à Madagascar,

Parmi tous ceux que j’ai rencontrés à Madagascar, je retiens la photo de cette équipe de catéchumènes. Dans cette paroisse des environs de Antananarivo, ils sont cinquante à venir au catéchisme chaque dimanche matin de 7h à 8h avant de participer au culte de 8h30. A la fin de l’année, ils pourront demander le baptême ou le confirmer et seront admis à la Cène. Ils ont entre 15 et 60 ans et aspirent à vivre la communion avec le Christ et avec son corps que permet la Sainte Cène. Certains ont grandi dans des familles de la paroisse, d’autres plus âgés appartenaient à d’autres Églises avant leur mariage ou se sont convertis à la foi chrétienne. Ils désignent parmi eux un président de la classe de catéchisme qui fait le lien avec le pasteur qui ainsi n’est pas au centre de tout. Les dimanches du mois d’octobre, les rencontres portaient sur la Réforme qu’ils connaissent de façon très approfondie. A leur confirmation ils rejoindront les quelques 800 membres actifs de la paroisse et pour la plupart participeront activement à la vie de l’une des huit branches d’activité de l’Eglise FJKM, hommes, femmes, laïcs, chorale, jeunes, scouts, bergers, Croix bleue. Quelle souffle il y a dans cette Église et quelle promesse il y a parmi ces 50 jeunes. L’Eglise en Europe connaît la faiblesse, mais ailleurs l’Eglise de Jésus Christ est pleine d’enthousiasme et de projets. Nous pouvons nous en réjouir sans réserve en restant nous-même fidèles à celui qui nous a appelés, là où il nous a appelé. Que l’Esprit de Dieu souffle comme il veut là où il veut.