La Vallée, le 22 juin 2020

 

Chère Madame, Cher Monsieur,

Les Eglises de la Vallée vous apportent leurs meilleurs messages et vous partagent la Bonne Nouvelle de Jésus Christ. Elles vous souhaitent un bon temps de méditation et de prière en attendant la joie de vous retrouver.

Carole Meigniez, Noémie Rakotoarison, Jean-François Bédert,

Mathilde Hitpold, Pierre-Alain Vauclair

 

Aujourd’hui, Seigneur, tu nous invites,

Comme tes apôtres les plus proches, à gravir la montagne avec Toi.

Sur ce chemin qui monte,

il est nécessaire de nous alléger, de nous libérer…

Seigneur, de quoi puis-je me libérer encore?

De quelles lourdes pierres puis-je alléger mon sac?

Je dépose la pierre de mon indifférence, celle de la critique et du jugement.

Je dépose la peur, Je réapprends à bouger doucement, à vivre,
J’apprivoise ces temps sans beaucoup de contacts sociaux…

Je mets le cap sur l’essentiel, sur Toi, O mon Dieu,
et je me laisse surprendre par la beauté de celui qui entre, par la douceur d’un soignant…

Je m’allège du bruit ambiant, je n’entends plus les sons de la même manière,

Je recherche une Parole de Toi et je me mets à la recherche de Ta réussite, O mon Dieu.
Je dépose mon pessimisme, ma tristesse, entre tes mains,

Et je t’offre Seigneur, ce que je suis, pour que, plus léger,

Je puisse marcher à Ta suite, jusqu’au sommet de la Montagne.

 

« Heureux les pauvres de coeur : le Royaume des cieux est à eux ! »

Bienheureux sommes-nous si nous arrivons à avancer en toute liberté, en toute simplicité, sans nous laisser emprisonner par notre orgueil.

 

« Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise ! » A l’image de Jésus, la douceur est compassion et patience. Quels sont les derniers gestes de douceur que j’ai posés?

 

« Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés ! » Etre capable de pleurer sur nous-mêmes et les autres, c’est vivre au fond notre humanité et porter ensemble nos souffrances.

 

« Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés ! » Pour chercher la justice, m’ajuster à Dieu dans mes rapports avec les autres : » Que ferait Jésus s’il était à ma place ?

 

« Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde ! » Dans la langue de Jésus, « miséricordieux » nous renvoie à l’attitude d’une mère pour son bébé!

 

« Heureux les coeurs purs : ils verront Dieu ! » Si mes pensées, mon agir et mon attitude correspondent, si je suis sans tricherie avec les autres, le bonheur m’attend !

 

« Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu ! » Heureux sommes- nous si nous réussissons à enlever de nos coeurs ce qui est germe de conflit – comme la jalousie et le mépris.

 

« Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux ! » Rester fidèle à ses convictions, défendre ceux qui sont sans voix, sans logis, sans pouvoir, attirent inévitablement des ennuis. Jésus les a connus avant nous. Ayons donc confiance qu’il nous accompagne encore aujourd’hui.

 

Viens Esprit Saint, souffle de douceur et de consolation,

Calme notre fébrilité craintive face à l’avenir !

Viens Esprit Saint, souffle fort qui gonfle nos voiles,

Sois le vent qui chasse les nuages de notre ciel !

 

Psaume 65(66)

Venez, écoutez, vous tous qui craignez Dieu :

Je vous dirai ce qu’il a fait pour mon âme.

Béni soit Dieu qui n’a pas écarté ma prière,

ni détourné de moi son amour !

 

Bénédiction

Que le Dieu de Vie vous garde et vous bénisse !

Que le Christ, guide et compagnon de cordée, vous accompagne !

Que l’Esprit vous soutienne et vous redonne souffle à chaque étape!

Amen