Nos cultes communautaires ne pouvant pas être célébrés dans un de nos temples, voici un pack, une boite à outils pour le vivre chez nous à la maison. Soyez bénis !

Pour télécharger le culte complet sur votre ordinateur : Culte en Confinement 22 mars 2020

Pour descendre directement à la vidéo de la prédication : C’est ici.

 


Invocation

Notre secours est au nom du Seigneur qui a fait les cieux et la terre et qui nous sauve par Jésus-Christ, amen.

 

Adoration

Je lève les yeux vers les montagnes… d’où me viendra le secours ?

Le secours me vient de l’Éternel qui a fait les cieux et la terre.

Il ne permettra pas que ton pied chancelle ; celui qui te garde ne sommeillera pas.

Voici, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël.

L’Éternel est celui qui te garde, L’Éternel est ton ombre à ta main droite.

Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit.

L’Éternel te gardera de tout mal, il gardera ton âme.

L’Éternel gardera ton départ et ton arrivée, dès maintenant et à toujours.

Psaume 121


Prière

Face aux montagnes d’incertitude qui pèsent sur le monde, Seigneur, nous te rendons grâce de pouvoir lever les yeux jusque vers Toi !

  • Bénis sois-tu, ô notre Dieu !

Alors que beaucoup promènent des regards inquiets, dont nous par moments,

Seigneur, nous te rendons grâce de t’offrir ton secours.

  • Bénis sois-tu, ô notre Dieu !

Dans l’hésitation des mesures que prennent les uns et pas d’autres, dans notre manque de vigilance, Seigneur nous te rendons grâce de veiller sans jamais sommeiller.

  • Bénis sois-tu, ô notre Dieu !

Face aux épreuves qui frappent de jour comme de nuit sur le chemin de nos vies, Seigneur nous te rendons grâce de nous assurer ta protection et ta garde de nos départs à nos arrivées, du début au terme de nos entreprises. Amen.

 

Cantique

1. Je louerai l’Eternel de tout mon cœur.

Je raconterai toutes tes merveilles,

je chanterai ton nom.

Je louerai l’Eternel, de tout mon cœur.

Je ferai de toi le sujet de ma joie, alléluia !

 

2. Dieu voit les opprimés, il est leur abri,

Leur refuge au temps des grandes détresses,

Son nom est leur salut.

Dieu voit les opprimés, il est leur abri,

Il sauve les siens car il est le Dieu saint, alléluia !

 

3. Gloire au Père et au Fils, et au Saint-Esprit,

Au commencement, aujourd’hui, toujours,

Et aux siècles des siècles !

Gloire au Père et au Fils, et au Saint-Esprit,

À celui qui est, qui était et qui vient, alléluia !

 

Première lecture biblique

Seigneur, par ton Esprit, ouvre nos esprits à ta Parole de vie, nous te le demandons au nom de Jésus-Christ, amen.

 

8 Mais toi, Israël, mon serviteur, Jacob, que j’ai choisi, Race d’Abraham que j’ai aimé!

9 Toi, que j’ai pris aux extrémités de la terre et que j’ai appelé d’une contrée lointaine, à qui j’ai dit : ‘’Tu es mon serviteur, Je te choisis, et ne te rejette point !’’

10 Ne crains rien, car je suis avec toi ; ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu ; je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante.

Esaïe 41.8-10


Trois questions pour s’approprier ce passage 

  1. À qui Dieu s’adresse-t-il ? – Israël, bien sûr. Autrement dit un peuple qui a connu l’esclavage et la déportation mais dont Dieu prend soin. Nous sommes le nouvel Israël et Dieu nous appelés de partout.
  2. Que fait Dieu ? Que promet-il ? – Méditez le verset 10, avec tous ces « je ».
  3. Quels sont éléments qui peuvent apaiser notre inquiétude ?

Prenez un instant de silence et remettez à Dieu ce que vous avez reçu.

 

Deuxième lecture biblique

25 C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?

26 Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ?

27 Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ?

28 Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement ? Considérez comment croissent les lis des champs : ils ne travaillent ni ne filent ;

29 cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux.

30 Si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs, qui existe aujourd’hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi ?

31 Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? que boirons-nous ? de quoi serons-nous vêtus ?

32 Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin.

33 Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.

34 Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

Matthieu 6


Trois questions pour s’approprier ce passage

  1. Quelles mauvaises inquiétudes (inutiles, sur lesquelles nous n’avons pas prise) sont-elles indiquées dans ce passage et à quoi correspondent-elles pour nous aujourd’hui ?
    Cf. les versets 25, 27-28a, 31, 34
  2. Quelles sont les promesses de Dieu pour ne pas s’inquiéter ?
    Cf les versets 26, 28b-30, 32
  3. Quelle bonne inquiétude faut-il mettre au cœur de nos existences ?
    Cf. le verset 33

Prenez un instant de silence et remettez à Dieu ce que vous avez reçu.

 

Message

En méditant ces deux passages, vous en avez certainement déjà reçu le message.

Le peuple de Dieu avait de quoi s’inquiéter, son existence était constamment menacée.

Et lorsque Jésus proclame le royaume de Dieu, la vie sous l’occupation romaine est très incertaine au point de s’inquiéter chaque jour du lendemain.

Jésus rappelle que Dieu, comme un Père, pourvoit aux besoins de la nature.

À combien plus forte raison pourvoira-t-il à ceux de ses enfants.

La peine, le mal, l’épreuve font partie de la vie et viennent frapper à la porte de nos journées. Nous n’avons pas prise sur ces réalités partagées avec tous les humains.

Notre privilège est que Dieu le sait et pourvoit, nous devons donc cesser de nous inquiéter.

Et mettre toute notre énergie dans la quête du Royaume à traduire par une vie alignée sur les commandements de l’amour de notre prochain,

Et Dieu vous donnera tout le reste par-dessus, promet Jésus.

 

Pour celles et ceux qui le souhaitent, ce message est développé dans la courte vidéo ci-dessous : 
 

Cantique

Toi qui disposes de toutes choses et nous les donnes chaque jour,

Reçois, ô Père, notre prière de reconnaissance et d’amour.

Le don suprême que ta main sème, c’est le pardon, c’est notre paix,

Et ta clémence, trésor immense, est le plus grand de tes bienfaits.

Que par ta grâce, l’instant qui passe serve à nous rapprocher de toi

Et qu’à chaque heure, vers ta demeure, nos cœurs s’élèvent par la foi.

 

Intercession

Pour nos aînés dont la vie ne tient qu’à un fil, nous te prions Seigneur.

  • Seigneur, entends notre prière.

Pour nos actifs dont le monde est ébranlé, nous te prions Seigneur.

Pour nos jeunes dont l’avenir est de plus en plus incertain, nous te prions Seigneur.

Pour nos familles touchées par la pandémie, nous te prions Seigneur.

Pour celles et ceux autour de nous qui sont touchés par le deuil, nous te prions Seigneur.

Pour notre monde qui a tant besoin de Toi, nous te prions Seigneur.

 

Prières spontanées selon vos besoins particuliers…

 

Seigneur, toi qui as fait de nous tes enfants, en communion avec tous ceux qui te recherchent, nous te disons avec confiance :

Notre Père qui es aux cieux,

Que ton nom soit sanctifié,

Que ton règne vienne,

Que ta volonté soit fait sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés

Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal.

Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire pour les siècles des siècles, amen.

 

Parole d’envoi et de bénédiction

Le Seigneur nous invite à nous libérer de nos inquiétudes, à déposer nos fardeaux pour faire en nous de la place à l’espérance, avancer avec confiance et être témoins de son amour autour de nous, qu’il accorde sa paix à chacune et à chacun !

Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ.

Philippiens 4.5-7

 

Cantique

Affermis-nous par ton Esprit, dans ta Parole ô Jésus-Christ.

Reste avec nous dans les combats et loin du mal, conduis-nos pas.

Amen.